PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un curieux destinataire. [Suite]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Un curieux destinataire. [Suite]   Lun 24 Aoû 2009, 4:27 am

Environ une heure et demie était passée depuis sa perte de contrôle et ses idées commençaient enfin à se remettre en place. Béni soit le cheval de Maiwen, une bien bonne bête, sans ce cheval, il aurait peut-être tué la démone. La démone!!? Avait-il laissé un démon s'enfuir?? Non... il s'était lui-même enfui. Pourquoi...?? Était-elle envoyée pour le ramenner en enfer? En faite, il n'en savait rien... Elle était peut-être au mauvais endroit au mauvais moment, elle était peut-être même honnête! Enfaite non, un démon ne peut pas être honnête, mais sa réaction avait prouvé qu'elle n'était pas à ses trousses et qu'il venait involontairement de faire échouer ses plans. Qui est-il pour bousiller les plans des autres? À l'heure qu'il est, elle est peut-être morte de la main du Dragonnier bleu, c'était étrange, mais en ce moment, il avait pitié de la pauvre qu'il venait peut-être de faire exécuter. Maudit soient les moments où il reprenait le contrôle total de lui-même, pourquoi était-il toujours assaillit de remords dans ces moments là? Et puis, ce n'était qu'une démone, tant pis pour elle si elle était morte!

La vue du village de Murn'dar le fit sortir de ses pensées, il allait enfin mettre fin à cette sale journée à la taverne après avoir empocher le butin de cette livraison à lui seul! Quel bon dénouement à tout ça, un démon en moins et il était finalement arrivé à destination. Bon, avent de chercher l'adresse d'où il devait aller porter cette lettre, il décida de faire un tour à la taverne, histoire de gouter leur fameuse bière. Il décida de descendre du cheval pour entrer en ville, simple question de politesse. Politesse peut-être inutile; c'était désert! Enfin... c'était le soir donc les habitants devaient tous être chez eux, silencieux ou encore tous à la taverne pour une fête quelconque, la deuxième option étant la plus probable, il se dirigea immédiatement vers la taverne et se retrouva face à une porte barrée! Depuis sa naissance, il n'avait jamais vécu cette terrible expérience! La taverne, un endroit extraordinaire qui en temps normal est ouvert à tous et à toute heure et servant de refuge aux voyageurs égarés. Comment devait-il réagir devant ceci? Il prendrait le temps d'y penser en cherchant l'adresse d'où il devait livrer la lettre.

Au bout de quelque minutes, il finit par trouver et cogna à la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Lun 24 Aoû 2009, 2:00 pm

Un vieil homme était en train de se bercé dans la chaise berçante, à côté de son feu de foyer. Enfin, c'était le calme et, pour une fois, il pouvait se reposer ! L'homme était nettement en train de s'endormir sur sa chaise, lorsqu'un bruit qu'il n'entendait pas souvent se fit entendre. La chaise cessa alors tout mouvement, sa tête alors tourné vers la porte. Qui voulait lui parler à cette heure tardive ? Pourtant, la Taverne était bien fermée ! Il ne pouvait pas y avoir de saoulons pour venir l'embêté !
Déçu de ne pas pouvoir profiter plus longtemps de son feu de foyer, le vieil homme se leva de sa chaise berçante et avec la vitesse d'une tortue, se dirigea vers la porte en bois.

La porte s'ouvrit alors devant toi. Le peu de lumière te montra un homme âgé, un peu plus petit que toi. Il avait une couronne de cheveux et semblait tout de même sympathique. Pendant un instant, il resta silencieux, à t'observé. Tu étais bien curieux ! visiblement, il ne comprendrait jamais la génération des jeunes ! D'une voix rouillée il te dit alors :

- Que puis-je pour vous ?

Il aperçut alors la lettre à ta main. Son regard s'immobilisa un instant avant de mieux t'observé. Il fit un sourire en coin :

- Aller, rentre ! Il parait qu'il y a une drôle de créature qui rôde dans les parages la nuit !

Le vieillard te fit entrée dans sa petite maison. La maison était constituée d'une seule pièce. Au fond, il y avait son lit et quelques meubles, vers le centre droit, il se trouvait la table à manger. De l'autre côté, s'était le feu de foyer avec la chaise berçante ainsi que la cuisine qui était un peu plus vers l'entré. L'homme s'était dirigé vers la cuisine. Il avait remplie un chaudron d'eau qu'il installa par-dessus le feu.

- Ne te gêne pas, fait comme chez toi mon petit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mar 25 Aoû 2009, 4:47 am

À la suite des paroles du vieillard, Tartoll se figea. "Ne te gêne pas, fait comme chez toi mon petit !", cette phrase, si anodine soit-elle, bouleversa Tartoll au plus haut point. Une courte réflexion lui fit réaliser qu'il n'avait pas de chez-soi! Qu'il passait ses nuits à la taverne, à dormir sur une table après une soirée à jouer aux cartes et à se souler. Le seul chez soi qu'il ait eu, et bien, il l'avait quitté il y a de cela bien des années, quand son père était venu le chercher. Bon... s'il était venu ici, ce n'était surement pas pour penser à ce qu'il n'avait pas!

Il entra alors dans la maison et referma la porte. Il prit une chaise, déposa son chapeau sur la table et s'assit près de son hôte. Il lui dit alors:

-On m'a confié la tâche de vous remettre cette lettre, il lui remit la lettre, l'homme qui me l'a confiée m'a dit que vous me donnerez quelque chose pour vous l'avoir amener.


Tartoll se sentit mal après ces dernières paroles, peut-être n'était-il même pas au courant de cette livraison. Demander de l'or de cette façon à un vieillard lui donnait bien mauvaise conscience. Il voulut se reprendre et ajouta à la suite:

-Mais... si vous n'étiez pas au courant, ça me dérange pas trop. On peut peut-être jouer une partie de cartes? C'est ça que je fais chez moi. Au fait, mon nom c'est Tartoll, ravi de vous rencontrer.

Puis, satisfait, il sourit et sorti des poches de son manteau l'un de ses nombreux paquets de cartes et se mit à le brasser en attendant la réponse de son hôte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mar 25 Aoû 2009, 2:55 pm

Le vieil homme, proche du foyer à observer l'eau chauffer, t'écouta attentivement. Il ne put s'empêcher de sourire lorsque tu fis mention de la prime. Flint ne s'en sentit pas outré. Du moins, c'est ce que son visage montrait ! ** Ahh les jeunes ! Toujours pressés de tout réaliser et de tout posséder ! ** Le peu d'eau qu'il y avait dans le chaudron se mit alors à bouillir, toujours en t'écoutant, Flint alla vers la cuisine et y sortit deux petites tasses de thé.

Il déposa une des deux tasses proche de toi et soupira d'aise. Silencieusement, il te regarda brasser ton paquet de carte :

- Hé bien, je suis bien heureux de votre visite Tartoll. Vous savez, à mon âge, il est rare d'avoir un peu de compagnie ! Bref silence Tu peux m'appeler Flint. L'homme prit sa tasse et en bu une gorgée. Il y a de ça quelques années, un aubergiste m'a confier un secret... ohhh un terrible secret...Enfin bref... Avant de quitter ma maison, il m'a dit ceci '' Attendez patiemment, je vous enverrais une lettre avec la seul solution possible...''

Il prit une pause. Il semblait réfléchir. Puis, il planta son regard dans le tien :

- J'imagine que tu es un petit curieux... Pas besoin de poser la question, je vais te le dire moi, ce terrible secret. Enfin, pour toi il ne sera peut-être pas si terrible, peut-être ne l'est-il même plus... mais dans le temps... il y a dix ans... Oui, ça fait dix longues années que j'attends cette lettre.
Il prit le temps de prendre une nouvelle gorgée de son thé et dit enfin le secret :
On raconte, que dans les plus hautes montagnes de ce monde, on y trouverait une ange. Une ange tellement belle, qu'on ne peut simplement pas la détester. Cette Ange à le Contrôle du temps. On dit que tout ceux qui réussiront à braver les dangers et d'avoir un baiser de l'ange deviendrait le nouveau maitre du temps. Le Temps... quel pouvoir immense !

Il ouvrit alors la lettre que tu avais mit sur la table et se mit à la lire avec attention. Sourire en coin, frustration, tu ne savais pas trop ce que ressentait l'homme en ce moment... Finalement, il soupira... Ce n'était pas la solution à laquelle il s'attendait :

- Cette merveilleuse ange, il faut la tuer ! Car si jamais un être corrompu apprenait cette histoire, ou posséderait ce pouvoir... Quelle Catastrophe cela pourrait entrainer !

Son histoire raconté, tu sentis que l'homme se sentait beaucoup plus léger. Il semblait heureux d'avoir partagé ce secret ou cette légende, avec toi. Avec un ton convivial, il termina :

- Écoute... l'aubergiste t'a peut-être parler d'une récompense, mais moi, malheureusement, je n'étais pas au courant ! Tout ce que je peux t'offrir, est quelques pièces d'or et cette maison. Cela te convient-il Tartoll ? Vois-tu, je serais heureux de partager cette maison avec quelqu'un... Mais je peux aussi comprendre qu'en ce moment, tu ailles une femme et des enfants dans un autre village avoisinant ! Sinon...

L'homme se leva rapidement de sa chaise et alla fouiller dans quelques tiroirs. Il revint après un moment :

- hum... un vieillard n'a malheureusement pas grand chose ! Sinon... si une partie de carte peut te faire plaisir... alors jouons une partie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mer 26 Aoû 2009, 5:15 pm

Tout en fixant le feu, Tartoll réfléchit aux paroles de Flint. Le secret qu'il venait de lui dévoiler, comment obtenir le pouvoir de contrôler le temps, valait bien plus que tout ce qu'il aurait pu lui offrir. Il avait également raison en disant qu'il aurait pu tomber entre de mauvaises mains, mais il se posait encore quelque questions sur cette ange... Il prit une gorgée de thé et posa ses questions:

-Flint, vous avez qui que cette ange, on ne pouvait la détester. Mais comment faire pour la tuer dans ce cas? Je peux comprendre qu'un homme brave les dangers de ces montagnes pour aller tuer cette ange, mais lorsqu'il sera en face d'elle, comment fera-t-il pour résister à sa beauté? Et puis, comment cet homme déterminé à la tuer fera pour trouver la bonne montagne et comment fera-t-il pour savoir qu'il est sur la bonne montagne une fois au sommet?

Il finit de brasser ses cartes et les distribua sur une table invisible
[HJ: Les faire flotter avec Télékinésie], entre les deux joueurs. Puis il ajouta:

-Comme la taverne est fermée se soir, je n'ai pas d'endroit où dormir. Si vous m'hébergez cette nuit, demain je pourrais essayer de débarrasser ce village de la créature et la taverne sera ouverte, si la créature est terrassée, non? Et j'arrêterai alors de vous déranger.

Tartoll joua son tour, regarda le vieillard dans les yeux et lui dit:

-C'est à vous de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Jeu 27 Aoû 2009, 3:25 pm

Le vieil homme, tout en prenant les cartes que lui lançait Tartoll, écouta attentivement ses propos. Les paroles de son interlocuteur n'étaient pas fausses, même véridique. Comment tuer un ange, qu'on ne peut détester ? Là était la question du moment. L'homme plaçait ses cartes au fur et a mesure que Tartoll les lançaient sur une table invisible. Flint n'en semblait pas impressionné. Il mentionna aussi que demain, il ira à la rencontre de la créature qui terrassait maintenant la ville depuis maintenant un bon mois. Le vieillard ne put s'empêcher de rire légèrement :

- Vous me faite bien rire jeune Tartoll ! Vous êtes jeune et ambitieux ! Mais la créature... je doute que vous puissiez la vaincre seul !

Il se tu un instant, pensif. Un sourire en coin apparut et rajouta :

- Bon, aller, je vais aller terrasser cette créature avec vous ! Bouger un peu ne me fera pas de tort !

Dit-il en craquant son cou.

À son tour, il joua sa première carte et enchaina avec le problème de l'ange :

- Pour ce qui est de l'ange... Justement, il ne me faut pas un homme Gentleman qui ne pense qu'à sauver les belles damoiselles. Il me faut un homme cruel, qui ne pense qu'à lui et au pouvoir. Mais un homme, qui sera bien utiliser ce pouvoir...Car cet ange, je sais où elle se trouve.

L'homme planta alors son regard dans le tien, une pointe de folie dans les yeux :

- Serez-vous mon homme, Tartoll ? L'homme cruel qui achèvera cet ange après avoir eu le pouvoir ? Car, dans ma jeunesse, j'ai déjà essayé de la tuer...Mais j'ai échoué. Avant que je ne lui transperce la gorge de ma lame, elle avait elle-même stopper le temps et m'a téléporter chez moi...L'approcher n'est pas si simple non plus ! Alors ? Voulez-vous toujours être mon homme pour cette mission ? Ou vous savez déjà que vous ne pouvez l'accomplir ?

Visiblement, cet homme était déranger ! Déranger, mais bien intéressant ! La folie pouvait luisait dans ses yeux, mais il restait distant de cet émotion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Ven 28 Aoû 2009, 4:18 am

Il écouta le récit de Flint tout en sirotant son thé, décidément, plus le vieux parlait, plus ses paroles devenaient intéressantes. Il savait où se trouvait cette ange, et en plus, il projetais l'y amener, décidément, cette lettre lui apporterait quelque chose de bien mieux que de l'or, elle lui apporterait un pouvoir d'une valeur inestimable! Mais en dehors du fait qu'il lui livrait d'immenses secrets, Tartoll trouvait Flint bien sympathique. Il souria à la dernière pensée qui avait émerger à son esprit: la taverne peut attendre, dans quelque jours, le temps ne lui fera plus jamais défaut! À son tour, Tartoll joua une carte tout en replaçant correctement celles entre ses mains puis dit:

-Très cher Flint, vous savez, vous ne pouviez pas avec meilleur homme que moi pour cette mission! Généralement, j'essaye d'être un Gentleman, mais si un aussi grand pouvoir implique un tel sacrifice, sachez que je n'aurai aucune pitié et que je serai capable de l'exécuter sans aucuns remords.


Après ces paroles, Tartoll finit son thé. Pour une fois, il s'entendait sur un point avec son démon intérieur et lui laisserait probablement le contrôle de son corps lorsque le moment sera venu de sceller le destin de cette merveilleuse ange. De plus, il se dit qu'il y avait peut-être encore plusieurs choses à apprendre auprès de Flint. Il appréciait déjà le vieillard qui agissait comme s'il l'avait toujours connu. Puis, en préparant le prochain tour de jeu, Tartoll lui dit:

-Vous savez, après avoir vaincu la bête qui rôde en ville et gouté la bière de Murn'dar, je serai prêt à partir voir cette fameuse ange du temps pour mener à bien cette mission. Si vous vous sentez prêt à entreprendre le voyage bien sure! Voila, c'est votre tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mar 01 Sep 2009, 8:41 pm

Tes paroles emplit d'honneur firent rire le vieux Flint. Un rire pas comme les autres. Celui-ci était légèrement plus...sadique. Son regard aussi avait changé. Ses yeux qui exprimaient la bonté et l'innocence manifestaient maintenant une légère brutalité. Même son comportement n'était plus celui d'un vieillard... Devrais-tu t'en méfier ? L'homme fini son thé avec avidité et joua son tour. Il ne cacha sa surprise face à tes bons jeux.

- Tu es un bon joueur Tartoll ! Il est rare d'en croiser des aussi de bon de nos jours...

Pour terminer, l'aventurier exprima qu'il sera prêt à partir dès que la créature qui terrasse la ville sera partie. Les jeunes étaient si hâtifs et impatient ! S'était ce qui causait leur perte la plupart du temps.

- Je suis heureux que cette lettre m'ai fait envoyer l'élu qui détruira la bête du village et qui osera prendre le temps aux autres ! Si j'étais la créature, je m'enfuirai devant vous ! AH Ah Ah Ah !

Au bout d'une bonne heure, ainsi que quelques bières qu'avait finalement sortie Flint, tu gagnas avec difficulté la partie de carte. Le vieil homme te félicita et se leva de sa chaise. Il était tard maintenant, la nuit devait être très avancée... s'était peut-être le moment de te montrer...

- Aller, suis-moi !

Avec la même vitesse de tortue, il te montra son sous-sol. La pièce était immense, comparé à la petite maison et elle était remplit d'arme et d'armure de toute sorte. Qu'est-ce qu'un vieux comme lui pouvait-il bien faire avec tout ca ? S'était étrange.

- Tu vois toute ces armes et armures ? Hé bien elles sont tous magique ! Lorsque j’étais jeune, je servais une armée ou un vieux mage rendait tout magique...

Tu savais de quelle armée parlait cet homme... La peur t'envahi alors subitement. Ce vieillard était un Démon ! Car pour avoir vécu aux enfers quelques années avec ton père, tu savais qu'un vieux mage du nom de Takt travaillait pour les Démons... Il y avait plus de mille ans, il avait été prit en otage par les Démons et avait été forcé de travailler pour eux sous peine de mort. Il avait ainsi donc crée des armes magiques pour toutes les âmes démoniaques...L'armée des démons est des plus puissante !

Flint avait-il sentit ton côté démoniaque en toi ? Pourquoi t'aurait-il dit tout ces secrets alors ? Devrais-tu y faire confiance ? Pourtant... l'homme ne semblait pas chercher le combat... et de toute façon il était si vieux... peut-être que ses sens ne maichaient pas autant qu'avant !

- Aller, sert toi si tu as de besoin, la bête que nous allons affronter demain ne se laissera pas faire ! Prend ce que tu veux !

Sur la gauche, se trouvaient les armures. Il y avait de tout ! Des armures de cuire cloutés, en maille, des plates... tout ! Vers le centre, se trouvait les armes à longues porté, tel que les arcs et les arbalètes ainsi que des lances de toutes sorte. À ta droite, se trouvait tout ce qui était épée. Longue, courte, bâtarde, dagues... Le tout, superbement bien ranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mer 09 Sep 2009, 1:55 am

Émerveillé devant tout l'attirail magique du vieillard, Tartoll resta figé sur place pendant un bon moment. Lorsqu'il sortit de son admiration, Tartoll s'avança et prit une armure d'écaille et une épée longue. Ce vieux Flint commençait à devenir louche, s'il avait des armes qui provenaient des armées démones dans son sous-sol, il y avait forcément un squelette dans le placard! Mais pourtant, le vieillard avait l'air honnête dans toutes ses paroles. À moins qu'il parlait d'une autre armée. Tentant d'en savoir plus, il dit a Flint:

-Toutes ces armes et armures, de quelle armée proviennent-ils plus précisément? Et comment avec vous fait pour amener tout ça chez vous? Vous savez, pour un seul homme, c'est lourd tout ça, dit-il en désignant tout l'arsenal que cette cave contenait.

En quelque mouvements de bras, histoire de tester cette nouvelle épée et hop l'ennemi imaginaire était tranché en quatre. Pas trop lourde, pas trop légère non plus, juste le poids idéal. Le tranchant avait l'air tout frais affuté et capable de trancher n'importe quoi, probablement que la magie empêchait l'arme de s'émousser. Mais Tartoll savait que la véritable puissance de l'arme serait révélée que lorsqu'il combattrait. Mais même sans effets magiques, elle aurait probablement suffi. C'était tout de même une épée d'une qualité exceptionnelle. Un bref coup d'oeil à l'armure suffit pour comprendre qu'il y avait rien à redire là-dessus non plus; elle combinait légèreté et solidité, deux éléments extrêmement importants pour une armure. De plus, elle n'entravait en rien les mouvements, les articulations étant conçues spécialement pour permettre une parfaite mobilité sans toutefois laisser d'ouverture à l'ennemie. Étrangement, cette armure était ajustée à la perfection, telle une seconde peau! Pas de doute, le forgeron qui avait forgé cette armure était un maitre en la matière.

Il continua de regarder au tour et vit des casques, ça par exemple, il n'en était pas question! Pour rien au monde il n'échangerait son sublime chapeau pour un affreux casque. Le démon à l'intérieur de lui fit le fit sortir de ses délires vestimentaires pour les choses importantes : apprendre plus de détails sur sa prochaine aventure et sur toutes les armes et armures qui reposaient ici.

-Merci beaucoup de me prêter ces chefs-d'œuvre pour le combat de demain. Mais avent que nous allions nous coucher, j'ai une petite question à vous poser. De quoi parliez-vous en disant que la lettre vous a apporté l'élu? Suis-je cet élu?

Il avait dit ça tout en s'assoyant, prêt à écouter un autre récit de la part du vieux Flint, un vrai moulin à paroles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Ven 11 Sep 2009, 9:49 pm

Flint était très fier de te montrer tout son attirail de guerre. Alors que tu regardais et que tu te servais avec émerveillement, le vieil homme s'assied sur le sol tiède. Tu venais de lui poser une sacrée belle question ! Il ferma les yeux un bref instant pendant que tu regardais avec dégout ses casques. Il soupira d'aise et entama son récit que tu savais... long.

- Hum... j'ai été recruté par l'armé alors que je n'avais que cent cinquante ans... Ahh là là ! Que c'était le bon temps ! Les Démons contrôlaient tout de A à Z ! C'était magnifique à vivre ! Bref, j'ai commencé comme un simple soldat de troisième classe. Tu vois cette épée rouillée ? Dit-il en te la pointant de son doigt ridé. Ce fut ma première ! Et quand je suis entré dans l'armée, il n'y avait pas ce vieux Mage qui nous rendait tout plus solide et magique ! C’est pour ça que c'est la seule qui n'a pu résister aux temps ! M'enfin ! Plus je montais en grade, plus mes armes et armure étaient de meilleur qualité ! Et moi... peu à peu... préparant déjà ma retraite, j'emmenais mes armes et armures ici, en souvenir. Il est dommage que le temps m'ait rattrapé... Tu ne me croiras peut-être pas Tartoll, mais j'étais un des plus fougueux et agile des Soldats de mon régiment lorsque que j'étais en première classe...Peu de temps après, ils m'ont promu Caporal et Sergent... j'ai quitté l'armé à mes milles ans ! Je voulais une belle retraite ! Et en plus...

Le vieux commençait à perdre les idées... c'est pourquoi tu cessas un moment de l'écouter. Pas qu'il était endormant... mais en fait... tu te foutais complètement de son passé. Finalement, au bout d'un long moment... il termina :

- ... Et c'est ainsi que je suis arrivé ici sain et sauf ! Ah Ah Ah ! Bien fait pour eux ! Dit-il en se donnant une claque sur la cuisse.

Il prit alors un moment son souffle et te laissa alors la chance de le remercier humblement.

- Ah mais ce n'est rien mon p'tit ! C'est un cadeau de la maison ! Tu peux les garder aussi ! De toute façon, mon physique ne me permettrait plus de supporter ce poids là ! Pour ce qui est de la lettre... si tu es le bon Élu... je vais le savoir lorsque nous aurons vue l'ange...Je ne peux pas t'en dire plus pour le moment !

Il s'étira les bras et se releva avec difficulté.

- Bon, il est temps d'aller se coucher, car demain est une grande journée ! Et cette journée sera inscrite sur le calendrier des fêtes à ce souvenir ! Tartoll-le-grand va libéré les hommes de Murn'dar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tartoll
Modérateur
avatar


MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mar 15 Sep 2009, 3:19 am

Tartoll se releva à son tour et approuva les dernières paroles de Flint. Il se faisait tard, en effet et la journée de demain ne sera pas de tout repos disons-le! Il aida le vieillard à se relever et à affronter les marches, ce qui semblait être un terrible défi pour un homme vieux d'un millénaire! Rendu au rez de chaussée, son hôte lui installa un lit et alla se coucher dans le sien, à l'autre coin de la pièce. Avent qu'il soit rendu à son lit, il dit à Flint, d'un ton moqueur:

-Bonne nuit vieille branche!

Tartoll se déshabilla, plia soigneusement ses vêtements qu'il déposa sur le sol, à coté du lit et vint couronner le tout de son chapeau, la cerise sur le sundae quoi, c'était magnifique à voir. Il faut dire... cette opération prit au moins une dizaine de minutes, pas parce qu'il n'avait pas l'habitude, mais parce qu'il voulait que tout soit plié à la perfection. Il n'avait même pas besoin d'être à l'intérieur que la pile de linge semblait être un véritable gentleman. Ce ne fût qu'après avoir admirer ses vêtements que Tartoll décida enfin de se coucher. Le lit était si confortable qu'il lui semblait être couché sur un nuage. Il n'y avait pas de doute, si un concours du meilleur lit existait, les vieilles paillasses à moitié moisies des tavernes ne feraient pas le poids face à se lit-improvisé-mais-pourtant-si-confortable-de-chez-le-vieux-Flint. Mais malgré tout ce luxe, Tartoll trouva difficilement sommeil. Peut-être parce qu'il pensait à trop de choses en même temps? Les gnolls, l'enlèvement des deux aventuriers, la démone, le cheval qui devait en se moment dormir, la taverne fermée, l'ange, l'histoire de Flint, la créature qu'il allait affronter au lendemain, toutes ces idées se bousculaient dans sa tête, comme si chacune d'elle voulait avoir tout son attention. Ce n'est qu'en essayant de compter toutes les planches du plafond de Flint que Tartoll finit par trouver sommeil, après quatre échecs où il avait compté deux fois la même planche.

Cette nuit la, ses rêves était hantés par les fantômes de son passé, il revécu les pires moments de sa vie, se rendant compte qu'a part tuer quelque démons, il n'avait rien accompli, que sa vie n'avait absolument aucun sens, sinon que le jeu. Ayant l'impression soudaine que tout sa vie lui échappait, que le temps se perdait dans son éternel pèlerinage des tavernes. Plusieurs fois, cette nuit la, il se réveilla en sueur, presque certain qu'il avait crié. Mais le simple fait de regarder en direction de Flint lui prouvait le contraire, à chaque fois. Mais après son cinquième réveil, il parvint a trouver un sommeil profond, réparateur. Ce dont il n'avait vécu que dans de rares occasions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/tartoll-wyrdha-demi-demon-t448.htm
MJ
Maître de jeu
avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maître du Monde
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   Mer 16 Sep 2009, 11:21 pm

À Suivre au Village de Murn'dar -­> La créature qui terrasse les habitants : La survie est-elle de mise ?

Le sujet sera créé sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un curieux destinataire. [Suite]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un curieux destinataire. [Suite]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Des animaux très curieux .
» urgent caniche de 12ans à placer suite décés ADOPTE
» Journée Portes-Ouvertes [Suite]
» Pas de suite pour Spirit of the Sun

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin Infernal :: TERRE - est :: Murn'dar-
Sauter vers: