PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )

Aller en bas 
AuteurMessage
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Mer 01 Sep 2010, 10:09 am

Ayant pris une journée de repos par manque d'élèves angéliques, Océane avait décidé de la passer à Stunval, son village d'adoption. Elle n'avait pas le droit de se déplacer très loin sans être en mission, mais ce point ne la dérangeait pas. Elle avait des souvenirs forts dans ce village et appréciait d'y retourner. Elle était juste déçue et chagrinée de la perte de sa forêt favorite, presque entièrement rasée par la guerre livrée contre les démons, quelques années? mois? jours? auparavant.
Elle se rendait compte qu'elle perdait de plus en plus la notion du temps dans le Domaine et était toujours surprise des changements quand elle revenait sur la terre ferme. Elle vola tranquillement jusqu'au sol, ses ailes déployées pour profiter des plus petits courants aériens, et elle laissa sa vue observer les alentours. On pouvait toujours voir le reste de la forêt au loin, une petite tache verte à l'horizon. Le reste du paysage était formé de steppes à la végétation rare, un paysage de désolation pour la jeune ange, habituée à voir les arbres centenaires s'arrêter presque aux portes du village. Même les animaux et les oiseaux avaient disparus. Elle sentait des formes de vie, mais elles ne sortaient plus que rarement et encore plus rarement pendant la journée. Quelques lapins, des petits félins, des rongeurs divers et des oiseaux ayant appris à vivre sous terre ou dans les herbes sèches.

Elle se posa lentement et avec une douceur extrême, ses ailes soulevant à peine la poussière du sol et elle les replia comme un manteau pour être moins gênée dans sa marche. Elle s'accroupit alors et commença à chanter doucement, des stridulations ressemblant fort à un chant d'oiseau s'échappant de sa gorge. Un pépiement joyeux lui répondit presque aussitôt et un petit oiseau au plumage jaune pale et marron clair sortit de la touffe d'herbe où était son nid pour s'approcher prudemment de l'ange. Elle sourit alors et creusa un petit trou juste devant l'herbe sèche pour le remplir avec un peu d'eau créée par magie. C'était presque le seul sort aquatique qu'elle connaissait, mais elle était heureuse de l'avoir développé.

Elle continua ensuite de pépier doucement pendant que l'oiseau se déshaltérait et appelait sa compagne et ses petits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Dim 05 Sep 2010, 5:54 pm

Sa destination, Stunval.

Pourquoi ? Comme ça, il fallait bien commencer quelque part. Rose cherchait toujours sa voie, son chemin, son futur. Que pourrait-elle trouver à Stunval ? Elle savait se défendre, peut-être serait-elle tentée par l'armée ? Ou par le château, voir même le beau jeune homme y vivant ? Qui sait, sa vie pouvait bien se transformer en compte de fée.

Pour le moment, c'était pas le pur bonheur. Rose marchait depuis l'aube, et il devait être 10 heures passé. Le soleil tappait fort, mais un vent froid fouettait le visage de la Tyenne. C'était un temps des plus désagréable. Et les immences steppes n'avaient aucuns abris. Il lui fallait marcher, marcher jusqu'à arriver à cette ville qui commençait tout juste à pointer le bout de son nez sur l'horizon : là, elle pouvait voir les plus hauts étages du Château. Du moins, elle en déduit que c'était le château : il n'y avait rien d'autres ici !

Et certaines silhouettes commençaient à se dessiner. La plus proche d'elle semblait très imposante, aussi, qu'elle ne fût pas sa surprise de distinguer deux ailes. Des ailes de démons ou d'ange ? Elle était encore un peu trop loin pour juger. Marchant rapidement, Rose eut vite la certitude d'un ange, ou plutôt d'une. Un couple marchait très loin devant, et ne semblait pas avoir vu la jeune femme agenouillée.

Un ange ici, c'était rare. Et cela atissa la curiosité de la jeune rôdeuse. Elle venait de s'arrêter un instant, et eut une idée. Elle voulait aborder une discution avec cet être si rare à rencontrer, et cette dernière ne semblait ne pas l'avoir encore remarquée. Rose avait eu beaucoup de temps pour penser, pendant ses voyages. Elle maîtrisait très bien son arme, mais manquait cruellement d'expérience en magie, malgrès sa race. Après tout, la magie ne s'apprend pas en quelques minutes, qu'importe les origines. Et puis, ce n'était pas à négliger, elle avait déjà su dupper un sanglier à ses trousses grâce à ce don.

Alors, elle se concentra.

L'illusion sonore était beaucoup plus complexe que l'illusion visuelle : la lumière était plus rapide que le son, c'est bien connu. Les déformations de la lumière sont donc difficiles à repérer, tandis que celle du son, sont beaucoups plus aisées. En outre, il lui fallait réussir de la première à la dernière seconde. Cacher un son par un autre était plus facile que d'en créer un, mais le faire en continu était d'autant plus dur.

Mais elle essaya, et remplaça le son de ses pas par celui du vent battant l'herbe. Au début, elle crût avoir entièrement réussis, mais après quelques pas, elle s'immobilisa : l'ange venait d'entendre le début d'un pas, puis d'un coup sec le vent fouettant l'herbe. Au fond, ça devait faire un drôle d'effet, la première fois. Rose, elle, avait l'habitude de ses erreurs.


Dernière édition par Rose Alaro le Ven 31 Déc 2010, 4:06 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Dim 05 Sep 2010, 9:40 pm

Océane avait senti approcher une forme de vie bien plus imposante que les animaux alentours. Probablement un ou une humaine venant de Stunval. Ou alors une voyageuse d'une autre ville. Elle ne se déconcentra donc pas et continua sa conversation joyeuse avec les oiseaux et leurs oisillons qui se déshaltéraient gaiement dans la flaque qu'elle avait créée par magie.
Elle avait vu également un couple de paysans partir aux champs, mais eux étaient trop loin pour la remarquer. La seule source de danger potentielle était la créature s'approchant d'elle. Océane fut surprise de la sentir s'arrêter, comme indécise et jeta un coup d'oeil discret dans sa direction. Il s'agissait en fait d'une humaine, habillée simplement mais avec des vêtements poussiéreux et usés témoignant de son long voyage. Elle ne semblait pas menaçante et Océane continua de s'occuper des oisillons. La voyageuse allait probablement se diriger vers le village et l'éviter.

Mais un son la fit tendre l'oreille. Un son particulièrement étrange et qui n'avait rien à faire dans ce lieu. Un son qui ressemblait étrangement au vent caressant l'herbe, mais sans qu'il y ait un souffle de vent. Et puis un pas, qui semblait s'avancer vers elle. Puis une rafale et un autre pas. Et toujours pas de vent. Océane sourit alors de la maladresse de l'étrangère et poussa un dernier pépiement pour dire au revoir à ses protégés. Elle se leva ensuite et se tourna vers l'étrangère en lui faisant signe de s'approcher. Une brise légère vint alors caresser le visage et les cheveux de l'inconnue avant de s'arrêter complètement. Océane attendit alors patiemment que l'inconnue s'approche et profita de son trajet pour l'observer plus attentivement.
Elle avait visiblement un potentiel magique important mais ne savait pas l'utiliser. Il était là, en elle, mais comme une énergie brute et confuse. La jeune femme était armée ce qui signifiait qu'elle préférait se battre physiquement que grâce à son pouvoir. Tout compte fait, cette voyageuse l'intriguait.

La robe immaculée de l'ange ne portait aucune trace de poussière, et ses pieds nus non plus. Au fil de son approche la voyageuse put donc remarquer que ses pieds ne touchaient pas le sol et que l'ange flottait naturellement à quelques milimètres au dessus du sol. Océane ne lui laissa pas le temps de se présenter et lui dit d'une voix douce:

"Bienvenue à Stunval, jeune voyageuse. Je te sens fatiguée et pourtant tu t'es arrêtée pour essayer de me troubler. Je me demande juste pourquoi tu as utilisé une illusion alors que tu savais qu'elle ne réussirait pas. Essayais tu de m'impressionner? Ou voulais tu juste attirer mon attention? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Sam 11 Sep 2010, 3:10 pm

Spoiler:
 

L'ange se retourna vers Rose, lui faisant signe d'approcher. Bien que ce fût une ange, la Tyenne ne pouvait s'empêcher de se montrer méfiante : par habitude, disons. Aussi hésita-t-elle à s'avancer, mais essayant de se persuader qu'elle ne risquait rien, se dirigea vers la femme. Pendant un bref instant, celle-ci porta un regard sur ses vêtements. Et quoi ? Elle était propre, Rose. Les bottes couvertes de terre, les ongles un peu sales, mais, dans l'ensemble, elle n'était pas une crasseuse. Rose eut un rictus, prenant très mal ce regard. Même si c'était un ange, elle n'aimait pas du tout cette première approche.

La femme était belle. Propre à tel point que la rôdeuse en avait des nausées. Elle semblait parfaite, sans aucuns défauts. Et la regarder ainsi... Elle devait être bien prétentieuse, en conclut Rose. Et elle détestait les gens prétentieux.

Arrivée près d'elle - mais gardant ses distances -, ce que lui dit la femme l'irrita encore plus. "Essayer de la troubler", parole bien prétentieuse ! Ainsi donc, elle se prenait pour la femme la plus forte du monde. "Tu as utilisé une illusion alors que tu savais qu'elle ne réussirait pas", et elle alors, elle en savait quelque chose, peut-être ? Comme on dit, l'erreu est humaine : Mais! n'est-elle pas une ange, après-tout, ces êtres parfaits et soit-disant supérieurs aux Hommes ? Alors le reste, je ne vous en parle même pas : Rose était folle de rage.

Pour qui se prenait-elle, au juste, celle-là ? Au fil de ses regards, de ses paroles et de ses gestes, la colère de Rose s'intensifiait. Heureusement elle arrivait à contenir ses émotions. Néanmoins, elle fronça les sourcils, mais garda un ton totalement calme et neutre :

"Et que fait donc un ange, ici ? Vous n'êtes pas scensé protéger le monde des démons ? Pourtant, je reviens de Murn'dar, et j'y ai appris qu'un enfant avait été tué très sauvagement par l'un de ses démons. Je commence à croire qu'il n'y a pas que les dieux qui nous ont abandonné."

Peut-être y aller-t-elle trop fort, sans avoir un tant soit peu de tact, mais c'était le fond de la pensée de Rose. De toute sa vie, elle n'avait pas vu grand-nombre d'Anges : pourtant, elle avait voyager très longtemps. Elle n'avait jamais compris à quoi servait ces fichus Anges. Ils étaient beaux, parfaits, mais certains en prenaient la grosse-tête : comme cette femme. Il ne manquerait plus qu'elle parle de jalousie ! Car ce n'était pas du tout le sentiment de Rose. Non, ce sentiment, c'était celui du dégoût.

"Mais ! Excusez-moi d'avoir ESSAYER de troubler un être supérieur à moi-même, mais, voyez-vous, il est plus facile de faire des essais avec quelqu'un d'autre que seul. Mais ! Je dois importuner votre parfaite personne."

Rose fit une révérence bien basse, une révérance bien ironique, de façon à prendre congé. Elle pivota sur sa droite, de façon à continuer sa marche en contournant l'ange.

Spoiler:
 


Dernière édition par Rose Alaro le Mer 22 Sep 2010, 11:59 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Sam 11 Sep 2010, 4:12 pm

Spoiler:
 

Océane vit la jeune femme se mettre en colère et eut un mouvement de surprise. La jeune femme ne représentait toujours pas de danger, mais ses sentiments étaient plus agités. Etait ce de la colère? Du mépris? Océane n'arrivait pas à le déterminer, mais elle y était pour quelque chose et ça la peinait. Parce qu'elle se rendait maintenant compte qu'elle avait vraiment trop changé depuis qu'elle était ange. Sa nouvelle puissance lui était visiblement monté à la tête plus qu'elle ne le voulait et elle avait perdu l'insouciance et la bonté naturelle de son adolescence. Elle vit la jeune femme s'avancer en la contournant et fit la seule chose qui lui parut acceptable. Elle posa un genou à terre, baissa la tête vers le sol et prononça quelques mots d'une voix peinée:

"Je vous prie de me pardonner, jeune demoiselle. J'ai été arrogante et je me rends compte que même si je suis encore jeune pour un ange, j'ai beaucoup changé là haut. Et pas forcément en bien. "

Elle s'assit alors par terre entièrement, la poussière marronisant rapidement sa belle robe blanche et ajouta en regardant l'inconnue:

"Si vous acceptez de nous tenir compagnie un instant, à moi et à mes amis, je pourrai surement répondre à vos questions. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Mer 22 Sep 2010, 12:51 pm

Il y eu un mouvement brusqu de la part de l'ange, et Rose se retourna vivement, posant -par reflexe- la main sur sa rapière. Mais, au lieu d'une quelconque attaque, ce fût le genou à terre et la tête basse que la femme s'excusa, comme le fait un chevalier envers son Roi, et Rose en fût troublée. Jamais elle n'avait imaginé qu'une personne ait cette position vers elle. Une position qui, pour elle, montrait son infériorité et son respect. C'est ce qui la troubla. Et pendant un court instant, elle eût pitié de cette belle femme si parfaite.

Elle s'avoua être arrogante, et Rose fût contente qu'elle le dise. Maintenant qu'elle le savait, il lui fallait assumer. Et heureusement, c'était en bonne voie. La jeune voyageuse en profita pour regarder les ailes de la dame agenouillée : belles et grandes. Toute petite, elle avait aimait ses ailes et rêvait d'en avoir. Mais le prix pour les avoir l'en avait dissuadée : mourrir jeune ? Hors de question !

Finalement, l'ange s'assit alors sur la terre sèche, à peine parsemée d'herbes, et cela ne pût qu'accentuer le sentiment de trouble et d'incompréhension de la Tyenne. En une seconde, en quelques paroles, celle qui avait réussis à agacer un peu Rose devint une toute autre personne. Très troublant. Encore plus lorsqu'elle proposa de rester en sa compagnie. C'était une première approche peu convaincante pour rester plus longtemps avec elle, mais elle avait sentie quelque chose en arrivant, et elle l'avait devinée.

"Si j'ai voulu vous fourvoyer en arrivant, c'est parceque je pense que vous n'êtes pas une simple ange. Quelque chose me dit que... Enfin, mon intuition m'a fait pensé que vous êtes une magicienne."

Même avec du sang humain, Rose reste une tyenne, et qu'elle le veuille ou non, la magie, elle l'a dans le sang. Mais, bon, même avoir ça dans le sang demande quand même de l'entrainement. Et c'est bien ce qui lui manque. Et puis, elle n'avait pas vraiment réfléchis en faisant cela, peut-être qu'au fond cherchait-elle un conseil ? En tout cas, elle n'avait pas trouvé ce qu'elle cherchait. Rose s'assit face à l'ange, ses pieds sur le côté, elle tendit une main vers la femme, d'un regard neutre.

"Je m'appelle Rose Alaro. Je suis une Tyenne, avec un peu de sang Humain, j'utilise surtout ma rapière, mais un peu ma magie; je pratique l'illusion sonore, comme vous devez vous en doutez. Et certains me qualifient de rôdeuse."

Elle garda son visage impassible, sans un sourire. Finalement, son dégoût, son trouble, s'était apaisé. Mais toujours un peu méfiante.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Mer 22 Sep 2010, 1:35 pm

Océane attendit patiemment que la jeune femme réagisse à sa proposition. Elle pouvait ressentir son trouble et ses doutes, mais ne comptait pas s'en servir. Elle sourit en la voyant sourire et saisit la main qu'elle lui tendit fermement, sa poigne démontrant une force bien plus grande que ne le laissait songer sa carrure plutôt frêle. Mais sa tendresse naturelle atténuait également beaucoup cette poigne en la rendant plus féminine.

"Et bien Rose, je m'appelle Océane. Je n'ai jamais eu de nom de famille, ce concept étant inconnu dans le village où je suis née. Je crois même me rappeler qu'il n'était répandu nulle part dans le monde d'où je viens. Enfin là n'est pas la question. Vous avez bien deviné, je pratique une forme de magie. Mais là où vous vous êtes trompée c'est que c'est précisément parce que je suis une ange que je suis magicienne. Je n'ai pu utiliser ces pouvoirs que quand je suis devenue une ange. Et j'ai appris par la suite que tous les anges disposaient de pouvoirs équivalents. "

Océane attendit un moment en silence, comme si elle réfléchissait à la suite, avant d'ajouter:

"En fait ce qui différencie les anges des mages humains ou Thyens, c'est qu'un ange est obligé de se spécialiser dans un seul type de magie. Ou deux, dans certains cas particuliers. Et il s'agit la plupart du temps de magie élémentale. Il y a quelques exceptions, mais assez rares. Nous sommes donc supérieurs aux plus puissants mages humains et Thyens dans notre spécialité, mais ils nous battent largement par la diversité de leurs pouvoirs. Mais tous les anges sont par nature des mages. Comme les Thyens en fait, mais différemment. "


Océane s'arrêta alors pour laisser un répit à Rose et en profita pour appeler un des oisillons qu'elle prit délicatement dans sa main tendue pour le présenter à la rodeuse en continuant:

"Je vous présente un de mes nombreux amis. Je crois qu'il vous aime bien, et il vous accorde volontiers une caresse si vous le désirez. Il faudra juste que vous le laissiez ici en repartant tout à l'heure, il est encore très attaché à sa famille. "

L'oisillon se mit alors à pépier gaiement en regardant Rose. Océane attendit alors sa réaction.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Ven 31 Déc 2010, 4:45 pm

"Je ne savais pas..." murmura Rose, un peu plus pour elle-même que pour Océane.

Jamais Rose n'avait pensé à cela. De la magie des Anges. Tout le monde savait que c'était des magiciens, et jusque là, savoir ceci lui avait amplement suffit. Non, jamais elle ne s'est fait reflexion là-dessus. Mais après tout, c'est parcequ'elle a rencontre très peu d'anges, peut-être ? Elle était alors perdue dans ses pensées, mettant en place les différentes choses qu'elle venait d'apprendre. Comment naissait les anges, déjà ? Elle pensait depuis longtemps que c'était de grands magiciens morts au combat. Mais apparemment, non.

Et puis, cette spécialisation. Rose n'avait jamais entendu cela ! Même avec des parents marchands, et donc de nombreuses rencontres, la voici bien ignorante au sujet des anges. Pas elle seule, mais beaucoups de personnes. Ces anges sont donc si mystérieux et inconnu au peuple de la Terre ! Comme pour les démons, en fait. L'un vient d'en haut, l'autre vient d'en bas. C'est tout ce que l'on sait d'eux, en fait. Et eux ? Que savaient-ils de nous ? A première vue, les anges n'étaient pas ignares concernant les Tyens, déjà. A part cette drôle de façon de le dire, elle en savait pas mal sur eux. Mais cela, sûrement à cause de défunts de certains peuples qui deviennent ange. Oui. Ca devait être ça. Là, Rose se promit d'en apprendre plus sur les autres peuples. Pourquoi ? Allez savoir...

Mais la rôdeuse sortit brutalement de ses rêveries et de ses pensées, lorsqu'Océane tendit une main vers elle. Dessus, il y avait une toute petite chose. Mignonne. Oh, oui, un petit être mignon à en croquer ! Ils en ont, du goût, les chats, huhu. Ses yeux remontèrent vers ceux de l'ange lorsque celle-ci parla, pour reporter son attention sur le petit oiseau. Bien malgré elle, Rose esquissa un sourire, et tendit une main tremblante et timide vers le petit être. Il était si chou ! Ses doigts effleurèrent à peine le plumage, ne voulant pas lui faire de mal. Ca, c'était grâce à l'ange face à elle. D'ailleurs, pourquoi ? Peut-être que cette Oceane voulait se faire pardonné ainsi. Voir même peut-être voulait-elle amadouer la Tyenne ? Hé oui, méfiance, méfiance.

Malgré cela, elle lui répondit.

"C'est un très beau don, que de pouvoir faire cela."

Un instant, son visage s'attendrit. Rose enleva sa main qui touchait à peine le petit oiseau, et elle se releva, reprenant son visage neutre. Elle avait quand même un voyage à faire, elle ne pouvait pas se permettre de rester plus longtemps à traîner. Le château de Stunval était haut et imposant, et c'est à peine si on pouvait en voir un petit point d'ici. Elle était encore loin !

"Mais il est temps pour moi de partir. Je n'ai que trop tarder ici. J'aimerai être à Stunval avant la tombée de la nuit si possible, les steppes sont assez austères et très peu confortables la nuit. Peut-être votre chemin se dirigeait-il lui aussi vers le château ?"

Rose avait beau être méfiante, elle était aussi curieuse.
"Nous pouvons faire un bout de chemin ensemble, peut-être."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Ven 31 Déc 2010, 9:09 pm

Rose se perdit dans ses pensées après qu' Océane lui en ait dit un peu plus sur les anges. Ce qui paraissait normal à l'ange semblait avoir beaucoup frappé la jeune Thyenne et Océane sourit intérieurement pendant qu'elle discutait avec la famille d'oiseaux.

La farouche Rose sembla s'attendrir quand elle caressa très doucement l'oisillon, signe que son ami à plumes avait vraiment de bonnes idées. Finalement Rose était très sensible, malgré sa méfiance légitime. La douce caresse de Rose fit pépier l'oisillon de plaisir et il tendit le cou pour garder le contact un instant de plus. Il rejoint ensuite sa famille avec un regard reconnaissant à Rose, quand celle ci se mit à parler.

Océane sourit plus franchement à Rose et répondit:

" J"y allais justement. J'aimerais aller voir quelqu'un que je n'ai pas revu depuis la dernière guerre contre les démons. J'espère seulement qu'il y est encore. "

Océane se leva alors et s'épousseta comme elle put, ses pieds effleurant à nouveau le sol sans s'y poser. Elle se tourna ensuite vers le château et fit un pas avant de penser à quelque chose. Elle se tourna à moitié vers Rose et lui dit:

"En fait, j'aimerais vous aider un peu, mais la sensation est assez étrange la première fois donc ne vous inquiétez pas. Ca devrait vous économiser un peu d'énergie. "

Elle effleura alors la main de Rose en lui transmettant une part de son pouvoir aérien et la jeune Thyenne s'éleva alors à un centimètre du sol, la surprenant certainement. La sensation était assez semblable à celle de marcher dans un champ fraichement coupé et humide de rosée. Océane lui sourit alors et lui expliqua:

" Ne vous inquiétez pas trop et marchez juste normalement. Même si la sensation est étrange, vous ne pouvez pas tomber ni buter sur un obstacle. Je ferai en sorte de vous rattraper si cela arrive. L'air étant beaucoup moins dur que la terre, on se fatigue en général moins en marchant dessus, mais si vous préférez marcher directement sur le sol, n'hésitez pas à me le dire. "

L'ange attendit ensuite patiemment que Rose s'habitue à son nouvel état et fasse quelques essais avant de se remettre en route vers le château.


Dernière édition par Oceane le Ven 31 Déc 2010, 9:13 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Lun 10 Jan 2011, 8:46 pm

Spoiler:
 

Rencontrer des anges était rare, et c'était une chance presque inouïe d'en trouver un qui souhaite parler, et en a le temps. D'ailleurs, c'est assez comique lorsque l'on sait qu'ils sont presques immortels. Un ange pressé ? Pffiu, l'ironie ! Pourtant, ils étaient très peu en ce bas-monde, et repartaient bien rapidement dans les cieux. C'est vrai que là bas, ça doit être plus confortable qu'ici... Et moins poussiéreux.

La remarque d'Océane quant-à un ami ayant fait la guerre contre les démons fit rire d'un rire amer la jeune Tyenne. Elle ne datait pas d'hier, et bien sûr, comme toute guerre, il y avait eu des morts. Si ça se trouve, la personne qu'elle recherchait était décédée, et alors elle aurait fait tout ce chemin pour rien. Oui, c'est celle pensée bien macabre qui fit rire Rose, et elle fronça légèrement les sourcils. L'ange se relevait doucement, et la jeune fille se permit de dire :

"J'espère pour vous que vous le retrouverez."

Bien sûr, elle se passa de lui faire part de ses sombres pensées. Ce n'était pas quelque chose à dire, et Océane aurait pû mal le prendre, voir en être attristée par cette pensée. Oui, espérons que cette personne soit encore en vie ! Ainsi, l'ami de l'Ange, si il a l'âme bonne, aurait invité la Tyenne à loger quelques temps avec lui, et ainsi d'éviter à payer une auberge. Bah, pourquoi pas ? Rose n'a pas vraiment de travail, elle rend parfois service à quelques habitants, lui fournissant de ce fait un petit revenu. Mais ça s'épuise si vite, avec ces auberges qui deviennent hors de prix !

Océane relevée et époussetée, fin prête à partir, Rose n'attendit pas plus longtemps avant de commencer à marcher d'un bon pas. Elle venait à peine d'en faire trois que sa camarade s'arrêta aussi brusquement qu'elle avait commencé pour se tourner vers la Tyenne.
"De quoi..." commença Rose, avant d'être interrompue par la main de la femme.

Elles se touchèrent à peine, juste quelques milimètres. Mais ce simple et très cout contact suffit à Océane : là, Rose se sentit tout d'un coup plus grande de quelques centimètres, comme si la terre sous ses pieds s'étaient surélevés, mais non : son regard se baissa. A première vue, rien n'avait changé, mais en se penchant un peu, elle remarqua ces minuscules centimètres que la séparaient du sol. Presque machinalement, les yeux de la vagabonde s'écarquillèrent, formant deux O bien ronds. Un simple lien aussi petit pour faire cela ? Elle n'en revenait pas. Et ça faisait atrocement bizzare. Comme si elle était sur des sables mouvants, et que lentement, ses pieds s'enfoncent, s'enfoncent, profondément... !

D'une oreille distraire, le regard toujours posé sur ses pieds, elle répondit à la remarque de l'ange.
"Marcher normalement ? Je ne sais pas si.."

Rose hésita un instant, puis fit mine de lever la jambe droite, très doucement, de peur de perdre l'équilibre de la jambe gauche. Elle fit pareil en inversant le sens, sautilla légèrement, mais arrêta bien vite, ce geste lui donnant presque la nausée. Comme elle l'avait dis, la sensation était vraiment très très étrange. Elle releva un pied, toujours très lentement, et l'avança, faisant un pas. Elle marcha donc de deux pas, et là, elle faillit perdre son équilibre, basculant sur sa droite, mais se reprenant de justesse.

"Peut-être que le sol serait..." elle s'arrêta un instant, et se reprit, "Quoi que, non. Cela me convient parfaitement. Il faut que je m'habitue à la magie."

La curiosité était telle que l'idée qu'Océane avait de ce fait un certain contrôle magique sur son corps ne lui traversa même pas l'esprit, alors qu'en temps normal, sa première pensée aurait été ça. Mais c'était fascinant ! Autant à voir qu'à ressentir. Elle aussi, maîtrisait l'air, comme le démon qu'elle avait rencontré. Une puissante magie, oui... Non négligeable. Et après cette fameuse rencontre des plus inattendues, Rose avait son esprit remplis de questions sur la magie. Désormais, elle en était presque avide de connaissances. Et c'est pour cela qu'elle s'élança courageusement à sa "marche".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Mer 12 Jan 2011, 8:34 pm

Océane entendit un léger rire émaner de Rose, quand elle parla de la guerre. Un rire qui lui sembla nerveux et forcé. Comme pour confirmer sa gêne, Rose resta pensive un long moment, pendant qu'elle même s'époussetait en souriant légèrement en observant les traces marrons et grises qui parsemaient sa robe. Elle repensa à son enfance, à la fois si proche et si lointaine. Des souvenirs qu'elle pensait avoir oubliés et qui lui rappelèrent la joie de se rouler dans l'herbe et de courir sur le sable chaud avec ses amis et le son des vagues pour les appeler et les bercer.
La réponse de Rose la tira de ses rêveries et elle la regarda en souriant toujours d'amusement. Océane parut presque surprise d'entendre cette phrase. Edward était un immortel, tout comme elle, et son aura était suffisamment puissante pour être ressentie à plusieurs kilomètres à la ronde. Elle était même capable, en se concentrant suffisamment, de la retrouver depuis sa chambre dans le domaine des anges. Elle le sentait d'ailleurs tout proche, mais il semblait avoir quitté le château.

Un léger rire joyeux et sincère s'échappa des lèvres de l'ange et elle répondit après quelques secondes:

"Ne vous inquiétez pas, mon ami est un mage extraordinaire et il n'est pas du genre à mourir aussi facilement. Je crois même qu'il est le seul humain à ne pas pouvoir subir cette loi naturelle. Je ne peux par contre pas vous dire comment il fait, c'est un mystère même pour moi."


Océane put ensuite admirer la surprise dans les yeux de Rose, apparemment émerveillée par cette petite démonstration de pouvoir. Ce sort était devenu presque banal pour la jeune ange, mais elle se rendit alors mieux compte de ses réserves de pouvoir, car chaque pas et chaque sautillement de la jeune Tyenne absorbait une infime partie de son énergie. Principalement car elle était arrivée au niveau de maîtrise le plus élevé dans cet élément. Elle savait pertinemment que le même sort dans n'importe quel autre domaine magique la viderait de toute son énergie en quelques minutes tout au plus. Rose bascula d'ailleurs sur le côté, mais Océane inversa automatiquement la pression de l'air pour la remettre debout. Elle lui tendit la main après sa dernière réplique et ajouta d'une voix qu'elle voulait rassurante:

" Si ça peut vous rassurer, appuyez vous simplement sur mon bras. Ca m'a fait ça aussi, la première fois, mais on s'habitue vite. Mais je vous rassure, il vous faudra surement plusieurs années avant de pouvoir le faire seule. Je pense par contre être autorisée à vous donner l'entrainement nécessaire pour y arriver."

Océane se mit ensuite à marcher au même pas que sa partenaire de route. Elle resta pensive un instant et s'arrêta brusquement en déséquilibrant légèrement Rose et en la retenant par le bras pour qu'elle ne tombe pas. Elle la regarda intensément et ajouta:

" En fait, vous avez raison. Je dois également me réhabituer à la terre ferme, si je veux vraiment accomplir ma tâche ici. Je dois retrouver ces sensations perdues et que j'ai retrouvé en vous rencontrant."

Elle se posa alors doucement sur le sol terreux et recouvert d'herbe sèche et tapota le sol de ses deux pieds pour trouver un bon appui. L'herbe manquait visiblement d'eau, mais vivait encore et elle se pencha pour la caresser de ses deux mains en riant presque. Elle se releva alors lentement et s'étira largement en tournant son visage vers le soleil et en profitant de sa chaleur pendant de longues secondes. Elle se tourna ensuite vers Rose, un air radieux sur le visage, et soupira presque tristement:

"La mer me manque, tu sais. Les plaines sont tristes quand l'herbe est trop sèche. J'ai envie de revoir l'océan, même si je ne peux plus y nager. "


Elle se tourna alors dans la direction d'Edward et reprit sa marche lentement, ses pieds soulevant de petits nuages de poussière rendant le bas de sa robe marron et la faisant frissonner de plaisir, même si ce n'était pas du sable. Océane ne s'était même pas rendu compte qu'elle avait tutoyé Rose, retrouvant le réflexe des enfants du village où elle avait été élevé de systématiquement tutoyer les étrangers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Rose Alaro

avatar


Feuille de personnage
Alignement: Neutre bon
Classe: Rôdeuse
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Dim 16 Jan 2011, 4:04 pm

La pauvre Tyenne, que trop peu habituée à la magie, titubait tel un saoûl sortant tout juste de la taverne, et malgrè sa fierté, elle accepta volontier le bras de l'ange. Il n'y avait personne d'autre en vue, pas grave ! Cependant, au moindre signe de vie autre qu'Océane, Rose n'hésiterai pas à enlever sa main : tous ne voit pas les anges d'un bon oeil. S'attirer des enemis, des ennuis et des représailles, c'était bien la dernière chose qu'elle souhaitait. C'est pour cela aussi que la jeune fille garda un visage neutre, sans répondre à la proposition de l'Ange quant-à lui apprendre la magie de l'air. Et puis, comme elle venait de le dire, cela durerait certainement des années, et la Tyenne était certe patiente, mais quand il s'agissait d'années... Elle n'était pas immortelle comme son ami ! D'ailleurs, bien qu'en temps normal elle aurait été trés étonnée et aurait tout de suite posé des questions, l'escrimeuse en oublia presque cette remarque, bien trop concentrée à sa marche.

La tête basse, Rose fixait ses pieds, essayant, en vain, de s'habituer à cette sensation. Elle avait l'impression qu'à chaque pas, elle allait chuter et s'étaler de tout son long sur le sol. Or, devant un Ange, ç'a n'aurait pas été une partie de plaisir ! Effectivement l'air était beaucoup plus léger que la terre. On aurait pû prendre ça comme si l'on marchait sur un gros tas de feuilles, mais c'était bien différent. Car en dessous du gros tas de feuilles, il y a le sol : là, il n'y a rien. Oui, l'exemple du sable mouvant était adéquate.

Et, alors qu'elles n'avaient fait que 5 mètres, Océane s'arrêta très brusquement. Trop concentrée sur sa marche, Rose ne le vit pas tout de suite, et solidement attachée au bras de l'Ange qui ne bougeait plus, elle faillit tomber en arrière ! Du moins, en avait-elle l'impression. Heureusement, grâce à ses reflexes, et au soutien de l'Ange, elle se remit droite. Mais elle avait eu une belle frayeur ! Aussi lança-t-elle un regard cinglant à Océane, prête à la sermoner, mais ses premiers mots la stoppèrent net.

Elle avait raison. Rose avait raison. Oui. Bon. Mais en quoi avait-elle raison ? Qu'elle était prétentieuse? Ah, ça... Ah, non ! Ce ne fut pas ce qu'elle crut, au contraire : Océane lui confia vouloir se réhabituer à la terre ferme. Décidément, cette ange était des plus étonnante. Au début, elle avait cet air si sérieux, si noble et si grand, et voilà que désormais elle devenait presque hystérique, du sang redevenu rouge, et... non, pas vraiment petite : même si Rose restait surélevée, l'ange restait plus grande. Mais, en quoi avait-elle raison ? Elle ne lui avait pas dis ouvertement "vous devriez reprendre l'habitude de la terre ferme"... Enfin ! Que de détails.

"Des sensations perdues ? Lesquelles ?"

Oui, néanmoins, cette question trottait dans sa tête, et sa curiosité prima. Peut-être pour la première fois, Rose adressa des yeux un tant soit peu interressés à Océane, qui se posait. Mais l'ange se pencha, un air rêveur, épanoui, même. Lorsque son regard se détacha du soleil pour se reposer sur Rose, cette dernière fit des plus stupéfaite de ces mots. La mer lui manquait... "Tu sais"... Elle avait envie de ... Non mais, était-ce juste une impression, où Océane s'adressait-elle à une personne qu'elle considère comme son amie ? Son amie... Rose ! Si on lui avait annoncé le retour des dieux, elle aurait réagit exactement de la même manière. Ses yeux verts s'arrondirent le plus possible, et sa bouche resta fermée presque hermétiquement, totalement incapable de dire le moindre mot. Océane s'élança à nouveau dans sa marche, et Rose, qui ne la tenait plus, resta pétrifiée l'espace de quelques mots.

Mais Rose dût se ressaisir. Elle cilla des yeux vivement, secoua légèrement la tête, reprenant une contenance plus naturelle. La Tyenne s'élança d'un pas vif, oubliant l'espace de ses quelques pas où elle rejoignit sa compagne de route son malaise avec cette sensation. Ce devait être une scène comique à voir : un ange marchant à même le sol, avec, à côté, une simple terrienne volant à quelques centimètres du sol. Enfin à la hauteur d'Océane, Rose entreprit tout de suite de changer de sujet, encore toute troublée par ce...language ?

En quelques secondes, l'esprit de l'escrimeuse marcha à plein régime, repensant à ce qu'elles avaient discuté avant. Soudain, l'histoire de l'ami lui revint en mémoire. Elle s'empressa de dire :

"Vous avez dis que votre ami était immortel, si j'ai bien compris. Pour être honnête, je ne vous crois pas. A part vous, seuls les dieux sont immortels..." Rose se stoppa net, le regard soudain lointain. "Ou alors... Nous ne savons rien des démons, ni même leur longévité..."

L'ami d'Océane en était-il un ? Un ange côtoyant un démon ? Peut-être cet ami était-il très puissant et trompait l'oeil vigilent d'un Ange. Peut-être était-ce là une remarque totalement idiote, mais pour quelqu'un qui n'avait aucune connaissance dans ce domaine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/rose-rodeuse-indecise-t498.htm
Oceane

avatar


Feuille de personnage
Alignement:
Classe: Maitre-Magicien
Caractéristiques:

MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   Dim 16 Jan 2011, 6:27 pm

Océane soutenait la Tyenne qui titubait à chaque pas, apparemment incapable de se tenir droite sur ce plancher d'air auquel elle même ne pensait plus. Perdue dans ses pensées, elle ne remarqua même pas le regard assassin que Rose lui lançait.
Elle ne distingua que l'étonnement dans le regard de Rose quand elle changea brusquement de ton et de façon de parler, mais sans vraiment se rendre compte du changement radical qui s'opérait en elle. Rose lui posa une question, à laquelle l'ange comptait de toutes façons répondre. Elle avait besoin de se confier, et il était rare que ses compagnons et compagnes angéliques aient suffisamment de temps ou de maturité pour l'écouter. Elle ne se sentait pas le droit de les perturber avec ses soucis matériels et Océane s'était souvent sentie différente des autres anges. Rose, en revanche, malgré son attitude farouche semblait plus naturelle et encline à l'amitié.

Océane reprit sa marche et ne se rendit compte qu'au bout d'une dizaine de mètres que Rose ne l'accompagnait plus. Elle s'arrêta alors et se retourna pour la voir courir magistralement en s'aidant des poussées ascendantes de l'air pour se propulser encore plus rapidement. Elle sourit quand elle vit que Rose avait enfin l'état d'esprit nécessaire à la marche aérienne et écouta attentivement Rose quand elle s'interrogea sur son ami. Elle lui répondit immédiatement:

"Ne t'inquiétes pas. Edward est un homme étrange, mais ce n'est pas un démon. Les démons ont une aura bien particulière et qu'il leur est impossible de cacher ou de modifier. Edward tire son immortalité d'une autre source que l'énergie démoniaque ou angélique et il l'a obtenue différemment également. Je ne sais pas en quoi elle consiste car je n'ai jamais eu l'occasion de le lui demander, mais si tu en as envie, tu pourras lui poser toi même la question. Je ne te garantis pas qu'il y répondra par contre. "

Océane reprit alors sa marche d'un pas plus vif mais en restant toujours aux côtés de Rose. Au bout d'une heure de marche , elle dit calmement en tendant son doigt devant elle:

"D'ailleurs, ça ne saurait tarder, c'est lui que l'on voit là bas. "

Les yeux acérés de l'ange et surtout sa perception aigüe de l'énergie d'Edward l'avaient avertis bien avant la Tyenne de son emplacement exact et Océane pouvait maintenant distinguer sa silhouette grâce au jour éclatant. Edward avait dû partir la veille du chateau ou très tôt dans la matinée, car sans voler il fallait au moins cinq heures de marche pour faire ce trajet. Océane se demanda d'ailleurs où il allait ainsi chargé, car il n'y avait que la plaine et une haute chaine de montagnes dans la direction qu'il suivait. Elle se dit aussi qu'elle s'était posé beaucoup plus loin qu'elle ne l'aurait du pour aller au château. L'ange regarda Rose en souriant et lui dit, confiante:

"Nous devrions le rejoindre dans une vingtaine de minutes et peut être partager son repas. "

Elle continua sa marche en accélérant légèrement ses foulées, impatiente de rejoindre Edward.

[suite dans TERRE - Sud ::Stunval::Vers la montagne des cieux]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://destin-infernal.forumotion.com/fiches-validees-f87/oceane-instructrice-aerienne-termine-t440.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenade mélancolique(PV Rose Alaro )
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» Agréable promenade au bord de la source. [PV : Juxty.]
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Destin Infernal :: TERRE - sud :: Plaines de Detym-
Sauter vers: